Objectif Terre  | Let the sun shine

Objectif Terre | Let the sun shine

Au nom de la Déesse-Mère: un blog-notes et un livre à paraître prochaînement après 7 années d'investigations quotidiennes. Etymologie, mythologie (mythes de la création), psycho-archéologie et archéo-astronomie | La crise écologique est une crise de filiation | "Nous sommes des Reines" (Ariana Grande) | "Mais nous n'avons pas de Père. Vari (Marie) toute seule nous a mis au monde" (Chant de la création, île Mangaïa) | "Le mariage détruit les familles. Qui partage le même bol ne partage pas le même lit" (dicton des Mosos du Tibet) | Le Jésus de la Gnose rejettait le mariage, la "relation de souillure" | La plus fondamentale autonomie énergétique est l'autonomie de l'énergie sexuelle | Oui, les Femmes qui acceptent de devenir esclaves des patriarches et de leur pseudo-morale débile me dégoûtent | "Il faut que les Femmes se réveillent () Le futur de la Terre dépend des Femmes" (Amma) | "Un art de rester soi dans le rapport à autrui " (Michel Onfray, Théorie du corps amoureux, pour une érotique solaire) | 2007-2017: 3.811.774 pages vues | Vous cherchez un article ? RDV sur google.fr: écrire ses mots clés suivis de l'opérateur site:electric-ecosystem.com | @ElectricEcosyst | Contact: Olivier Gwrac'h - olivierdanielo (at) gmail.com | Bio: https://sites.google.com/site/olivierdanielo/

"Alors la Terre-Mère devient comme du pétrole, un substrat qu'on pompe et exploite"

Publié par Olivier D sur 10 Avril 2017, 08:20am

Donald Trump exploite le sang de la Terre (le pétrole) comme il exploite le sexe des Femmes. Be ECO-logical, not only logical.Donald Trump exploite le sang de la Terre (le pétrole) comme il exploite le sexe des Femmes. Be ECO-logical, not only logical.

Donald Trump exploite le sang de la Terre (le pétrole) comme il exploite le sexe des Femmes. Be ECO-logical, not only logical.

Billet publié initialement le 26 janvier 2017.

Terre, U-Térus, Taureau, Mu-Ter, Mo-ther, Mo-teur, Ma-ter ont la même étymologie.

Olivier Daniélo

Coline Serreau (Source):

"Le meurtre du vivant. La terre et l'utérus, c'est le même mot. Mater, matière, utérus, terre, tout ça a la même racine. L'humus, l'humanisme, l'humilité, voilà mes critères. Les progressistes, dont je me suis longtemps sentie proche, n'ont jamais voulu voir le fond du problème : la relation entre la terre et l'utérus. Aujourd'hui, si les écologistes ne comprennent pas que l'urgence n°1 est l'arrêt du matricide, ils échoueront comme les autres (...) 

Ce que nous appelons « civilisation » repose intégralement sur l'écrasement de la puissance créatrice des mères, de la matrice. Si nous ne remontons pas jusque-là, nous ne réparerons rien. Le ventre et le sexe des femmes, autrement dit le lieu d'où sort le vivant n'est pas respecté. Il est considéré comme « rien », et non comme une entité intelligente, qui pense. Sa fonction est vitale, mais elle est évacuée de tout respect, de tout comptage, elle n'existe pas dans l'ordre de ce que les humains appellent « création ». 

Si vous acceptez ce meurtre et sa symbolique, tous les crimes deviennent possibles. Car alors, la terre aussi cesse d'être sacrée, vénéré, nourrie, soignée pour produire du bon, du beau, du vivant. Elle devient comme du pétrole, un substrat qu'on pompe et exploite, pour en tirer du plastique, en oubliant l'essentiel. La richesse, c'est d'abord la terre. Mais personne ne veut le voir et le génocide se perpétue, là, sous nos yeux.
"

Source (LesClés.com)

 

Archives

Articles récents