Objectif Terre  | Au Nom de la Déesse-Mère

Objectif Terre | Au Nom de la Déesse-Mère

Le blog-notes d'Olivier Daniélo | Eco-SphèriToile-ité. La crise écologique est une crise de filiation | « Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse (...) Zarathoustra (Sosie d'Abraham) créa cette fatale erreur qu'est la morale ; par conséquent il doit aussi être le premier à reconnaître son erreur » (Friedrich Nietzsche) | « Chaos ne signifie pas désordre » (Ilya Prigoine) | « Mais nous n'avons pas de Père. Varie toute seule nous a mis au monde » (Vari Ma Te Takere, Chant de la création, île Mangaïa) | « Le mariage détruit les familles» (dicton des Mosos du Tibet) | « La solution communiste de ce problème est l’organisation matriarcale, qui est en même temps la forme la plus parfaite de vie en société puisqu’elle libère et unit tout le monde en faisant du corps social lui-même le centre et la garantie de la plus haute liberté individuelle. Le matriarcat ne connaît pas de limites ni de normes, pas de morale ni de contrôle en ce qui concerne la sexualité » (Otto Gross, psychiatre) | Ana Al Haqq | 2007-2017: 3.805.434 pages vues | Vous cherchez un article ? RDV sur google.fr: écrire ses mots clés suivis de l'opérateur site:electric-ecosystem.com | @ElectricEcosyst | Contact: olivierdanielo (at) gmail.com | Bio: https://sites.google.com/site/olivierdanielo/

Communiqué du groupe Quadran: Eolien+ stockage batterie = 40% de l'électricité sur l'île de Marie-Galante

Publié par Olivier D sur 23 Février 2017, 12:04pm

"Le soleil donne la même couleur aux gens" - "La misma tez morena"

"Le soleil donne la même couleur aux gens" - "La misma tez morena"

Le Moule, Marie-Galante, le 23 février 2017

Transition énergétique : Petite Place, la 1ère centrale éolienne avec stockage de Marie Galante en Guadeloupe peut fournir jusqu’à 40% des besoins en électricité de l’île !

 

En service depuis fin 2015, la centrale éolienne de Petite Place construite et exploitée par Quadran Caraïbes avec une puissance de 2,5 MW produit annuellement 6 GWh d’électricité, soit la consommation de plus de 6 000 personnes.
 

Le 8 février dernier, alors que l’Ile de Marie Galante était temporairement coupée du réseau électrique Guadeloupéen en raison de travaux de raccordement du nouveau poste électrique d’EDF Archipel, la centrale éolienne de Petite Place a alimenté l’île pendant 12 heures consécutives. Grâce à son système de prévision et de stockage, la production injectée par le parc éolien de Petite Place est restée parfaitement stable, comprise entre 1500 et 1800 kW, pendant toute la période, et selon les besoins exprimés au préalable par le gestionnaire du réseau.
 

La centrale éolienne de Petite Place a ainsi participé de manière importante à l’équilibre et à la stabilité du réseau, notamment en fréquence, fournissant jusqu’à 40% de la consommation de l’île, soit bien au-delà du seuil réglementaire de 30% appliqué aux autres installations d’énergie renouvelable sans stockage.
 

Cette opération est un succès puisque les habitants de Marie Galante n’ont perçu aucune différence de service avec le fonctionnement habituel du réseau lorsqu’il est connecté à la Guadeloupe.
 

La transition énergétique voulue par la loi est déjà une réalité en Outre-mer. Il est possible d’exploiter les réseaux électriques insulaires avec une forte proportion d’énergies renouvelables partiellement stockables et gérées de manière « intelligente ». Et l’autonomie électrique à partir des énergies renouvelables est à portée de main sur les autres îles de l’archipel grâce à un « mix » énergétique valorisant le potentiel local considérable.                                                                                      

                                                  

Archives

Articles récents