Objectif Terre  | Au Nom de la Déesse-Mère

Objectif Terre | Au Nom de la Déesse-Mère

La crise écologique est une crise de filiation. "Mais nous n'avons pas de Père. Vari (Marie) toute seule nous a mis au monde" (Chant de la création, île Mangaïa) | "Le mariage détruit les familles. Qui partage le même bol ne partage pas le même lit" (dicton des Mosos du Tibet)" | 2007-2017: 3.811.774 pages vues | Vous cherchez un article ? RDV sur google.fr: écrire ses mots clés suivis de l'opérateur site:electric-ecosystem.com | @ElectricEcosyst | Contact: olivierdanielo (at) gmail.com | Bio: https://sites.google.com/site/olivierdanielo/

"Pour nos libertés et notre sécurité, il faut permettre une résurgence du matriarcat", par Gabriel Delauney (merci à Guillaume B. pour le partage)

Publié par Olivier D sur 8 Mars 2017, 16:05pm

(...) En Occident, le patriarcat est moribond, mais encore tenace sur certains points, car sa racine principale n’est pas morte ; le triptyque couple/fidélité/paternité est toujours majoritaire, en particulier la fidélité, malgré la chute du mariage (...)
Pour nos libertés et notre sécurité, il faut permettre une résurgence du matriarcat (...)

Un Pacte Civil de Génération Sans Responsabilités pourrait garantir l’absence d’obligations juridiques et financières ultérieures à l’encontre d’un homme sollicité par une femme afin de faire un enfant.

Article intéressant. Un seul bémol: dommage de ne pas avoir approfondi la réflexion concernant la Vierge, qui est en réalité la Déesse-mère.

OD

« La solution communiste de ce problème est l’organisation matriarcale, qui est en même temps la forme la plus parfaite de vie en société puisqu’elle libère et unit tout le monde en faisant du corps social lui-même le centre et la garantit de la plus haute liberté individuelle. Le matriarcat ne connaît pas de limites ni de normes, pas de morale ni de contrôle en ce qui concerne la sexualité »

Otto Gross

Archives

Articles récents