Objectif Terre  | Au Nom de la Déesse-Mère

Objectif Terre | Au Nom de la Déesse-Mère

Le blog-notes d'Olivier Daniélo | La crise écologique est une crise de filiation | 2007-2017: 3.811.774 pages vues | Vous cherchez un article ? RDV sur google.fr: écrire ses mots clés suivis de l'opérateur site:electric-ecosystem.com | @ElectricEcosyst | Contact: olivierdanielo (at) gmail.com | Bio: https://sites.google.com/site/olivierdanielo/

N'en déplaise à Bertrand Piccard, la voiture à hydrogène a une efficience aussi médiocre que la voiture thermique pétro-fumante

Publié par Olivier D sur 19 Mars 2017, 11:21am

De : Olivier Daniélo <olivierdanielo@gmail.com>
Date : 19 mars 2017 à 11:32
Objet : Les propos tenus par M. Piccard à Davos en janvier 2017 à propos de l'efficience de la voiture électrique à hydrogène peuvent induire lourdement en erreur un public non averti
À : Press <press@solarimpulse.com>

Cher Monsieur Piccard,

J'ai beaucoup apprécié que votre équipe de communication me contacte spontanément le 21 mai 2016 afin de me proposer de réaliser une interview en LIVE du pilote de l'avion électrique à batterie Solar Impulse lors de la traversée du continent américain. Le courrier commençait par "Cher Objectif Terre," (ancien nom de mon blog-notes personnel en ligne et qui a reçu presque 4 millions de visites) et se terminait par "Media Team Solar Impulse".

Je vous écris à mon tour aujourd'hui car les propos que vous avez tenu dans le cadre du lancement de l'"hydrogen council" à Davos en janvier 2017 et à propos de l'efficience de la voiture électrique à hydrogène peuvent induire lourdement en erreur un public non averti (explications ici). Compte-tenu des très lourdes implications en matière de stratégies énergétiques et d'impact environnemental, j'ai demandé il y a quelques semaines à votre équipe de communication de vous joindre par téléphone mais je n'y suis pas parvenu.

Pouvez-vous reconnaître publiquement que vous vous êtes trumpé ? 

Olivier Daniélo
www.electric-ecosystem.com
Be ECO-logical, not only logical.

NB - "Commettre une erreur et l’assumer n’en reste pas moins une épreuve que chacun cherche à éviter. Car nous voyons d’abord dans l’échec la preuve de nos manques, de nos faiblesses. Une expérience qui ouvre une blessure narcissique, où se mêlent culpabilité, perte de nos illusions de toute-puissance, crainte du regard des autres et peur de l’après. " - Psychologie.com
.

Courrier électronique adressé le 19 mars 2017 à l'équipe de communication Solar Impulse / World Alliance for Efficient Solutions. Le présent article a été envoyé aux 522 abonnés à la Newsletter du présent blog et partagé aux Followers de mon compte Twitter Electric_Ecosystem_ suivi par de nombreux délégués environnement de l'ensemble des partis politiques français, dont Maud Fontenoy (Les Républicains), Corinne Lepage (CAP21 / En marche !), Michèle Rivasi (EELV) et Sabine Buis (Parti Socialiste), ainsi que par Marine Le Pen (FN) et l'ADEME.
 

N'en déplaise à Bertrand Piccard, la voiture à hydrogène a une efficience aussi médiocre que la voiture thermique pétro-fumante

Le fondateur de L'Alliance Mondiale des Solutions Efficientes, Bertrand Piccard (Source: vidéo postée le 15 mars 2017, minute 1'08") lors du lancement de l'"hydrogen council" par 12 multinationales de l'industrie Oil & Gas et de l'automobile :

"Ce qui est vraiment intéressant avec l'hydrogène c'est qu'il permet d'être davantage energy-efficient. Si vous avez un moteur à combustion interne alors l'efficience est de 30%, ce qui signifie que 70% du combustible que vous mettez dans votre réservoir est perdu en chaleur au lieu de faire avancer la voiture. Si vous avez un moteur électrique, comme celui que l'on a à bord de Solar Impulse, nous avons une efficience de 97%, vous perdez seulement 3% au lieu de 70%. Donc si vous avez un moteur électrique couplé à une pile à combustible alimentée par de l'hydrogène, vous avez une chaîne complète". 

Dans l'audience, aucune personne n'intervient publiquement pour corriger ces propos de BP. J'ose espèrer que cela a été le cas en privé après ce discours.

Ma
réponse (publiée sur le média Techniques-ingénieur.fr):

"L’électro-mobilité avec stockage batterie a une efficacité environ trois fois supérieure à celle de la thermo-mobilité. En revanche le remplacement de la batterie par de l’hydrogène compressé à 700 bars, produit par électrolyse et consommé par une pile à combustible dégrade fortement l’efficience. Il faut consommer environ trois fois plus d’électricité pour parcourir un kilomètre en voiture à hydrogène qu’avec une voiture électrique à batterie. Cela conduit à un gaspillage des surfaces et des métaux (Cuivre, Argent etc.) pour construire trois fois plus de centrales solaires, éoliennes et hydrauliques. Il faut donc davantage de mines dont l’impact environnemental n’est pas neutre. Si l’intégralité du parc automobile français passait au 100% électrique à batterie alors la demande nationale d’électricité augmenterait d’environ 15% (70 TWh) d’après une estimation réalisée par le président d’honneur de l’association Sauvons Le Climat et corroborée par d’autres études. Si ce parc automobile passait intégralement à l’hydrogène obtenu par électrolyse alors la hausse de la demande électrique serait d’environ 45% (210 TWh)."

http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/air-liquide-interroge-voiture-electrique-batterie-40707/


La réponse (en 2013) de Rudolf Krebs, commissionné par Volkswagen pour les systèmes électriques:  

"Il n'y a pas d'infrastructure disponible et la technologie est extrêmement coûteuse et n'est, de plus, pas aussi fiable que les motorisations conventionnelles (...) nous avons toujours un problème, à savoir que la mobilité par l'hydrogène est intéressante que si vous utilisez une énergie propre. Vous devez en effet utiliser de l'électricité pour produire de l'hydrogène, et dans cette seule opération, vous avez 40 % de pertes. Vous devez ensuite compresser l'hydrogène à 700 bars pour le stocker dans un véhicule, ce qui cause encore des pertes. Enfin, l'hydrogène est transformé en électricité dans la pile à combustible, ce qui amène une autre perte. Au final, vous vous retrouvez avec seulement 30 à 40 % de l'énergie initiale (20 à 30% NDLR) (...) le mieux serait un véhicule hydrogène hybride. Vous utilisez l'énergie stockée dans les batteries pour vos trajets quotidiens, et lorsque vous avez besoin d'aller plus loin, vous utiliser la réserve d'hydrogène et la pile à combustible. En termes de gestion de l'énergie, c'est la seule solution pour avoir un véhicule hydrogène viable".

Mais le concept de véhicule hydrogène hybride est déjà dépassé: tous les véhicules électriques à batterie auront une autonomie d'au moins 300 kilomètres et les superchargeurs de nouvelle génération (> 350 kW) permettent de capturer 300 km en 20 minutes, le temps de prendre un café (20 minutes de pause toutes les 2 heures de route est recommandé par la sécurité routière). L'énorme majorité des trajets font moins de 300 km, ce qui signifie qu'en temps ordinaire (hors départs en vacances) avec une voiture électrique on ne va jamais faire le plein: la voiture est branchée dès qu'on rentre à la maison ou au travail. L'argument selon lequel "avec l'hydrogène le plein est fait en 5 minutes" tombe à l'eau. Pour faire le plein d'Hydrogène en 5 minutes il faut en réalité perdre au moins 2 x 10 = 20 minutes pour se rendre à la station service et en repartir.

La vision de BP ("We need to embrace clean technologies, not because they are “eco-logical,” but because they are “logical, source),
 est à l'exact opposé de la mienne aujourd'hui: Be ECO-logical, not only logical

Etre ECO-logical (Oïkos = notre maison la Planète Terre) c'est nécessairement réfléchir de manière sérieuse aux questions d'efficience. C'est en réalité une question d'ordre éthique.

L'objectif ce n'est pas d'innover pour innover (religion de l'innovation) et d'être ouvert à toutes les technologies possibles (efficientes ou non) au nom d'une conception dévoyée de la tolérance et de la diversité. L'objectif n'est pas de vendre tout ce qui est vendable (business business) en raison de l'ignorance et de l'indifférence d'une partie de la population dans le domaine des enjeux environnementaux. 

L'objectif est de libèrer notre Terre-Mère de la maladie que lui a infligé l'Humanité et ainsi de permettre aux générations actuelles et futures, ainsi qu'à l'ensemble des espèces végétales et animales, de vivre dans un environnement  respectueux de leur santé.


Olivier Daniélo

NB1 - Voici un article que j'ai publié en 2008:
Pourquoi une économie hydrogène est-elle un non sens ?
http://www.electric-ecosystem.com/article-23265506.html

NB2 - La voiture à air comprimé pose exactement les mêmes problèmes d'efficience que la voiture à hydrogène.

Borschberg reproche à Piccard de prendre toute la lumière, d'oublier que s'il n'y a qu'une place dans le cockpit, deux pilotes s'y sont succédé. En gros, le premier a animé les équipes et construit le grand oiseau ailé tandis que le second a popularisé le projet, mené une éreintante chasse aux sponsors et occupé l'espace médiatique.

http://www.lepoint.fr/livres/solar-impulse-en-pleine-lumiere-19-03-2017-2113008_37.php

Archives

Articles récents