Objectif Terre  | Au Nom de la Déesse-Mère

Objectif Terre | Au Nom de la Déesse-Mère

Le blog-notes d'Olivier Daniélo | La crise écologique est une crise de filiation | 2007-2017: 3.811.774 pages vues | Vous cherchez un article ? RDV sur google.fr: écrire ses mots clés suivis de l'opérateur site:electric-ecosystem.com | @ElectricEcosyst | Contact: olivierdanielo (at) gmail.com | Bio: https://sites.google.com/site/olivierdanielo/

Démocratie énergétique: lettre ouverte à Thierry Lepercq, VP innovation d'ENGIE

Publié par Olivier D sur 16 Avril 2017, 14:11pm

Cette lettre porte sur les idées et rien que sur les idées. J'ai à titre personnel beaucoup d'estime pour ce qu'a fait Thierry Lepercq avec Solaire Direct.

Cher Monsieur LEPERCQ,


Suite à nos échanges qui ont eu lieu depuis janvier 2017.

Vous avez déclaré il y a quelques semaines (on peut vous écouter dans cette vidéo, à la 25ème minute, vidéo réalisée par mon ami Zachary Shahan, j'ai eu l'honneur de publier sur son média CleanTechnica qui est devenu une référence mondiale dans le domaine des CleanTechs): 

"Je vais vous parler du 100% Renouvelable. La capacité totale de stockage aujourd'hui en France, en intégrant toutes les batteries et toutes les STEP et toutes les autres choses est de 8 heures de consommation. La capacité totale de stockage pour le gaz est de 100 jours". 

Vous a tenu le même discours dans cet article de La Tribune en septembre 2016: "Selon Thierry Lepercq, en n'utilisant que des infrastructures existantes, telles que les salines exploitées par la filiale d'Engie spécialisée dans l'exploitation de sites de stockage de gaz, StorEngy, la capacité de stockage du gaz atteindrait 130 TWh, contre 0,4 TWh pour l'électricité." 

Ce raisonnement ne me semble pas correct, ou du moins peut prêter à confusion, comme je l'explique dans cet article, suivi de celui-là. Extrait du premier article (...): l’argumentation selon laquelle le volume de stockage avec les batteries ou les STEP (« batterie gravitaire ») est trop faible pour parvenir au 100% Renouvelable et qu’il faudrait donc obligatoirement faire appel au Power-to-gas compte-tenu du fait que le réseau de gaz déjà en place permet d’avoir plusieurs mois d’autonomie ne tient pas la route. Il y a dans ce raisonnement une confusion entre stockage au sens strict et back-up (...)

Vous allez sans doute me répondre: "mais qu'est-ce que ce petit moustique prétencieux vient m'enquiquiner avec ses réflexions qui remettent en cause notre stratégie ?!"

Peu m'importe, je prends le risque de parler vrai, de manière directe (en écho au nom de la start-up que vous avez fondé). Je ne cherche pas à plaire ou à caresser les gens dans le sens du poil, seule la vérité m'intéresse. Et j'ai confiance en votre capacité à accepter le débat contradictoire. Je vous prie de croire que si je vous écris aujourd'hui, c'est parceque je suis certain que vous faîtes fausse route en voulant faire de l'Hydrogène (électrolyseurs) l'alpha et l'omega de la transition énergétique. Une telle erreur stratégique, au nom de la mise en valeur de technologies françaises, peut au final coûter extrêmement cher. A votre entreprise, et par ricochet à ses actionnaires dont fait partie l'état, c'est à dire l'ensemble des Français.

Il y a déjà eu dans le passé d'importances erreurs commises en France, erreurs qui coûtent très cher aux Français:  EPR, Diesel, route solaire...N'ajoutons pas l'Hydrogène à la liste.

Dans la vidéo de CleanTechnica on peut vous entendre ajouter: "Nous travaillons sur le sujet, le challenge est de parvenir à la fossil-parity, produire de grandes quantités d'Hydrogène peut-être dans des régions comme le Chili ou l'Australie et l'apporter au Japon, en Europe du nord et aux USA".

Je trouve cette approche très pertinente. Le gaz produit serait alors injecté dans le réseau de gaz et utilisé pour le back-up. En revanche vouloir atteindre le quasi 100% solaire PV grâce au stockage saisonnier (Power-to-Gas) au niveau d'une région française relève du gaspillage. 

Il y a un gros hype en France sur l'Hydrogène, il est démesuré et contre-productif: on peut atteindre 80% de solaro-éolien avec de la gestion intra-journalière, donc on a le temps de voir venir.

A votre disposition pour approfondir la réflexion,

Je vous souhaite un bon dimanche de Pâques.
Très cordialement,

Olivier DANIELO

Photo: contrairement au pétrole des voitures thermiques fumantes et à l'eau (électrolyse) des voitures à Hydrogène, le lithium est conservé par les voitures électriques à batterie: au bout de 10 ans le lithium est toujours là, près à être recyclé.

Archives

Articles récents