Objectif Terre  | Let the sun shine

Objectif Terre | Let the sun shine

Au nom de la Déesse-Mère: un blog-notes et un livre à paraître prochaînement après 7 années d'investigations quotidiennes. Etymologie, mythologie (mythes de la création), psycho-archéologie et archéo-astronomie | La crise écologique est une crise de filiation | "Nous sommes des Reines" (Ariana Grande) | "Mais nous n'avons pas de Père. Vari (Marie) toute seule nous a mis au monde" (Chant de la création, île Mangaïa) | "Le mariage détruit les familles. Qui partage le même bol ne partage pas le même lit" (dicton des Mosos du Tibet) | Le Jésus de la Gnose rejettait le mariage, la "relation de souillure" | La plus fondamentale autonomie énergétique est l'autonomie de l'énergie sexuelle | Oui, les Femmes qui acceptent de devenir esclaves des patriarches et de leur pseudo-morale débile me dégoûtent | "Il faut que les Femmes se réveillent () Le futur de la Terre dépend des Femmes" (Amma) | "Un art de rester soi dans le rapport à autrui " (Michel Onfray, Théorie du corps amoureux, pour une érotique solaire) | 2007-2017: 3.811.774 pages vues | Vous cherchez un article ? RDV sur google.fr: écrire ses mots clés suivis de l'opérateur site:electric-ecosystem.com | @ElectricEcosyst | Contact: Olivier Gwrac'h - olivierdanielo (at) gmail.com | Bio: https://sites.google.com/site/olivierdanielo/

La "civilisation" ammoniacale: cap vers une nouvelle catastrophe écologique et sanitaire

Publié par Olivier D sur 13 Mai 2017, 12:22pm

Après les agrocarburants, cap vers une nouvelle catastrophe écologique: la "civilisation" ammoniacale. 

 

La "civilisation" ammoniacale: cap vers une nouvelle catastrophe écologique et sanitaireLa "civilisation" ammoniacale: cap vers une nouvelle catastrophe écologique et sanitaire

Quelle est l'efficacité énergétique globale de la chaîne via NH3 ? En intégrant l'ensemble des étapes visibles sur la photo...

 "The only significant pollutant emitted by either hydrogen or NH3 is NOx. "
(Association de promotion d'NH3)

Quels sont les effets des NOx ?

Sur la santé

Les NOx sont des gaz irritants qui pénètrent dans les ramifications les plus fines des voies respiratoires. Chez les personnes sensibles, ils peuvent provoquer des difficultés respiratoires, une hyperréactivité bronchique, et chez l'enfant ils favorisent l'accroissement de la sensibilité des bronches aux infections. Le dioxyde d'azote est le polluant le plus nocif pour la santé humaine.

Sur l'environnement

Comme pour les composés organiques volatils (COV) sous l'effet des rayonnements du soleil, les NOx favorisent la formation d'ozone dans les basses couches de l'atmosphère. En période estivale, les seuils fixés pour protéger la santé sont souvent dépassés sur l'agglomération parisienne. Les NOx participent à la formation des retombées acides et à l'eutrophisation des sols. Ils jouent également un rôle dans l'accroissement de l'effet de serre.

http://www.entreprises.cci-paris-idf.fr/web/environnement/air-energie/reduire-emissions-atmospheriques/definition-nox

" L’ammoniac carburant, la clef de la transition énergétique"
http://www.probatex.info/Probatex/Publications_files/ProbatexNH3_ammoniac-e%CC%81nergie.pdf

"Son pouvoir calorifique 6,25 kWh/kg contre 13,6 kWh/kg environ pour les hydrocarbures"
http://www.probatex.info/Probatex/Publications_files/AmmoniacCombustibleRenouvelable.pdf

3 H2+ N2 = 2 NH3

Combustion: 2 NH3 + O2 = N2 + 3 H2O

Cracking du NH3:   2NH3 = N2 + 3H2

NB - Etymologie du mot Ammoniac: sels trouvés près du temple d’Ammon en Egypte.  

"D'odeur piquante à faible dose, il brûle les yeux et les poumons en concentration plus élevée. Il est produit en quantités industrielles par le procédé Haber-Bosch à partir de diazote et de dihydrogène, il est l'un des composés les plus synthétisés au monde et utilisé comme réfrigérant, et pour la synthèse de nombreux autres composés (dont un grand tonnage d'engrais).

Il est indéniablement un alcali connu depuis l'Antiquité. Le chauffage des excréments frais ou le mélange de sel et d'urines permettaient, outre de le sentir, d'obtenir son action alcaline sur d'autres matières, au moins dès la XIIe dynastie égyptienne soit 2000 ans av. J.-C. Mais toute matière gazeuse reste mystérieuse et mal comprise, comme en témoigne le culte d'Amon, le dieu caché du clergé de l'antique Hermopolis, avant la XIe dynastie, puis à Thèbes, où il finit par être identifié à Rê. Au Moyen Âge, les forgerons obtenaient cet alcali d'Amôn par distillation de cornes et sabots de bœufs.

(...) 
La mise au point est l'œuvre de la chimie allemande, encore secrète lorsqu'elle aboutit en 1913 avec le procédé Haber-Bosch, portant le nom de ses chimistes développeurs du catalyseur à base de Fe et Ni et du procédé en réacteur-tube à une température de 550 °C.
La production industrielle d'ammoniac, appelée banalement pour les besoins en engrais, était alors stratégique, car elle était capitale pour l'industrie d'armement et celle conjointe des explosifs, et dépendant alors essentiellement des exportations de nitrates du chili, de facto contrôlées par l'empire maritime britannique.   En 1901, la réaction avait été étudié par le chimiste français Le Chatelier, avec un catalyseur à base de Fe, K sur support d'alumine. Le procédé Haber-Bosch, déjà amélioré au niveau cinétique par une pression modulée jusqu'à plus de 200 atmosphères pendant les années du conflit mondial, est récupéré par les nations alliées victorieuse, en particulier le groupe ONIA à Toulouse."
(Wikipédia)

Une caractéristique de l'ammoniac est sa température élevée d'autoallumage : 600°C. De ce fait, les moteurs diesel ne peuvent fonctionner qu'avec des mélanges NH3 + hydrocarbures. Un moteur diesel a fonctionné avec un mélange comportant 95% de NH3 et 5% de gasoil (6), mais avec une combustion incomplète de NH3, donc une émission importante de NH3 dans les gaz d'échappement.
(...)
Fonctionnement NH3 seul avec craquage catalytique. Un modèle très simple de « craqueur » thermique autoentretenu a été réalisé. Le mélange sortant du craqueur : N2 + 3 H2, alimente un petit moteur de démonstration (8).

http://www.enerzine.com/807/stockage-de-lenergie-via-lammoniac/participatif.html

La "civilisation" ammoniacale: cap vers une nouvelle catastrophe écologique et sanitaire

" In this talk, I will discuss our latest research in developing novel ammonia cracking catalysts. While ammonia can be used directly as a fuel in high temperature fuel cells, internal combustion engines and gas turbine, the ability to crack ammonia affordably and effectively increases the range of possibilities for utilising ammonia as an energy vector. 
For example, the production of an ammonia-free hydrogen/nitrogen gas mixture permits the consideration of ammonia as an on-board hydrogen storage option for transportation. Furthermore, the ability to partly crack ammonia provides an increased flexibility for internal combustion engines. I will outline developments in our search for improved ammonia cracking catalysts and present results and analysis of our recent demonstration of PEM fuel-cell operation using ammonia as the hydrogen source.
"

Archives

Articles récents