Objectif Terre  | Au Nom de la Déesse-Mère

Objectif Terre | Au Nom de la Déesse-Mère

La crise écologique est une crise de filiation. "Mais nous n'avons pas de Père. Vari (Marie) toute seule nous a mis au monde" (Chant de la création, île Mangaïa) | "Le mariage détruit les familles. Qui partage le même bol ne partage pas le même lit" (dicton des Mosos du Tibet)" | 2007-2017: 3.811.774 pages vues | Vous cherchez un article ? RDV sur google.fr: écrire ses mots clés suivis de l'opérateur site:electric-ecosystem.com | @ElectricEcosyst | Contact: olivierdanielo (at) gmail.com | Bio: https://sites.google.com/site/olivierdanielo/

EDITO - L'hydrogène: la nouvelle ligne Maginot

Publié par Olivier D sur 18 Mai 2017, 18:03pm

(...) Ferdinand Foch, commandant suprême des forces alliées durant la première guerre mondiale, avait déclaré en 1911 que « Les avions sont des jouets intéressants mais n’ont aucune utilité militaire ». En 1928, et jusqu’en 1940, la France lançait la construction de la ligne Maginot pour se protéger rappelle Tony Seba. La ligne Maginot était considérée par les meilleurs experts militaires français comme infranchissable, ils en étaient très fiers. Pendant ce temps-là l’Allemagne nazie a mis en place la Luftwaffe, son armée de l’air. Résultat : il n’a fallu à Adolf Hitler que 6 semaines pour conquérir Paris.

« Les politiques, les insiders et les experts qui pensaient que le futur était linéaire, incrémental, juste une extention du passé, ont sous-évalué l’arrivée d’une disruption technologique (l’aviation) et ont fait des choix pour le futur basés sur des notions mainstream du passé, avec des conséquences massives pour l’Europe et le monde pour les générations à venir » analyse Tony Seba.

Au Royaume-Uni le lobby des voitures à cheval a tenté en 1865 de bloquer l’émergence de la voiture à moteur dite « self-propelled vehicule ». C’est l’origine du mot « auto-mobile » : être capable d’être mobile par soi-même, sans être tiré par un cheval. Le « locomotive act » imposait aux voitures motorisées d’être accompagnées de trois personnes. Deux à bord et une devant la voiture pour agiter un drapeau rouge (« Red flag act »). Attention danger. Et elles n’avaient pas le droit de dépasser 2 miles (3,2 km/h) en ville. Le Royaume-Uni a par conséquent bloqué cette innovation qui cependant n’a pas disparu. Elle a simplement ressuscité aux USA.

L’industrie automobile est en bonne partie à l’origine de la puissance économique et militaire américaine. En 1950 les USA produisaient la moitié des voitures à l’échelle mondiale. « Durant la seconde guerre mondiale Ford a construit, à lui seul, 6790 bombardiers B24, 282.354 jeeps et 42.676 camions » rappelle Tony Seba. Les USA ont libéré l’Europe, y compris la France, du nazisme (...)

Extrait du DOSSIER "Des batteries Lithium qui durent longtemps. Vraiment très longtemps."

Ligne Maginot / Blitzkrieg (« guerre éclair »)Ligne Maginot / Blitzkrieg (« guerre éclair »)Ligne Maginot / Blitzkrieg (« guerre éclair »)

Ligne Maginot / Blitzkrieg (« guerre éclair »)

Les conservateurs pensent le futur de manière incrémentale, linéaire, ils ne parviennent ni à comprendre ni à anticiper l'ampleur des disruptions technologiques.

Le focus sur l'hydrogène de la part de certains super-experts est à ce titre vraiment intéressant à étudier. L'hydrogène a pour eux les mêmes qualités que l'essence et que le diesel au niveau de la durée pour faire le plein et de l'autonomie des véhicules. Ils se contentent de cela pour penser le futur.

L'hydrogène peut en outre être produit par crackage du pétrole, reformage du gaz fossile et gazification du charbon, ce qui leur permet d'envisager de conserver leur business et les métiers associés. Ceci tout en communiquant sur l'hydrogène produit par électrolyse solaire (lourde inefficience), tout comme ils communiquaient dans le passé sur les abominables agrocarburants servant à colorer en vert les carburants pétroliers, par mélange. Si l'hydrogène trouve grâce à leur yeux c'est parce qu'ils y voient la possibilité de conserver les caractéristiques du monde d'avant.

Ils ne comprennent pas que l'inefficience de la voiture à hydrogène (qui consomme TROIS fois plus d'électricité que la voiture à batterie) est rédhibitoire. Aucun robotaxi à hydrogène ne pourra  être compétitif avec un robotaxi à batterie, c'est impossible. 100 km en voiture à hydrogène coûte CINQ fois plus cher au niveau de la facture carburant que 100 km en voiture à batterie.

Prisonniers dans leurs schémas de pensée hérités du monde ancien, ils ne parviennent pas à percevoir la nature hyper-disruptive des véhicules à  batterie dans le cadre d'un nouvel écosystème de mobilité

La France a raté la vague de la batterie (Californiens et Chinois sont loin devant) et semble s'enfoncer (du moins sur le plan communicationnel) dans les méandres de l'hydrogène, un produit hallucinogène. Les conséquences seront tragiques.

" En somme, l’erreur du bourrage consiste à raisonner à partir de son marché, et de son réseau de valeur, en se demandant comment l’innovation de rupture pourrait servir ce marché et ce réseau, et plus généralement son modèle d’affaire, au lieu de raisonner à partir de l’innovation elle-même en se demandant quel nouveau marché et quel nouveau réseau de valeur, et donc quel nouveau modèle d’affaire, elle pourrait permettre de construire. " (Source: Philippe Silberzahn)

" On a ensuite le syndrome de la dinde: celle qui juge que demain sera toujours comme aujourd’hui (le fermier lui apporte des grains tous les jours, et donc il en sera toujours ainsi; mais un jour il arrive avec un couteau, nous sommes à Noël). Tesla est petit, donc il sera toujours petit. Il a une faible part de marché, donc il en sera toujours ainsi. L’idée qu’il puisse décupler ses capacités de production le jour venu et noyer le marché, comme l’a fait Apple face à Nokia, ne traverse absolument pas l’esprit de mon interlocuteur. " (Source: Philippe Silberzahn)

" Comme souvent, l’entreprise faisant face à une rupture tente de forcer celle-ci pour qu’elle corresponde à son identité, plutôt qu’adapter l’identité à la rupture." (Source: Philippe Silberzahn). 

Un dirigeant de l'ex-GDF-Suez (identité gazière) a récemment repris le contenu des conférences de Tony Seba mais y a ajouté l'hydrogène. Or Tony Seba l'a expliqué avec pédagogie: l'hydrogène n'est absolument pas disruptif et relève même du "non-sens". Pour résumer, l'hydrogène c'est "Bullshit", selon la formule particulièrement lucide de l'ingénieur Elon Musk. Nul ne peut aller contre les Lois de la physique, y compris le puissant lobby Oil & Gas.


Olivier Daniélo

NB1 - Solar impulse (équipé de cellules solaires produites par une filiale du groupe français Total) a traversé l'Atlantique avec une batterie Lithium, et non pas avec une pile à combustible. Pourquoi ? Parceque la première est ultra-efficiente et la seconde inefficiente.

NB2 - Première traversée de l'Atlantique en avion - "Les Lindbergh s'exilent en Europe en décembre 1935, et s'installent près de Londres. Envoyé en Allemagne à la demande de l'ambassade américaine pour effectuer un rapport sur la Luftwaffe, Charles rencontre Willy Messerschmitt (...) l'aviation allemande qu'il dit « invincible ». Il est décoré le 28 juillet 1936 de l'ordre de l'Aigle allemand par Hermann Göring, qui lui montre en avant-première de nouveaux avions. À cette occasion, Lindbergh qualifie Hitler de « grand homme » (Wikipédia).

EDITO - L'hydrogène: la nouvelle ligne MaginotEDITO - L'hydrogène: la nouvelle ligne MaginotEDITO - L'hydrogène: la nouvelle ligne Maginot
6 juin 1944: débarquement des alliés en Normandie6 juin 1944: débarquement des alliés en Normandie

6 juin 1944: débarquement des alliés en Normandie

EDITO - L'hydrogène: la nouvelle ligne Maginot

#Augure

Archives

Articles récents