Objectif Terre  | Let the sun shine

Objectif Terre | Let the sun shine

Au nom de la Déesse-Mère: un blog-notes et un livre à paraître prochaînement après 7 années d'investigations quotidiennes. Etymologie, mythologie (mythes de la création), psycho-archéologie et archéo-astronomie | La crise écologique est une crise de filiation | "Nous sommes des Reines" (Ariana Grande) | "Mais nous n'avons pas de Père. Vari (Marie) toute seule nous a mis au monde" (Chant de la création, île Mangaïa) | "Le mariage détruit les familles. Qui partage le même bol ne partage pas le même lit" (dicton des Mosos du Tibet) | Le Jésus de la Gnose rejettait le mariage, la "relation de souillure" | La plus fondamentale autonomie énergétique est l'autonomie de l'énergie sexuelle | Oui, les Femmes qui acceptent de devenir esclaves des patriarches et de leur pseudo-morale débile me dégoûtent | "Il faut que les Femmes se réveillent () Le futur de la Terre dépend des Femmes" (Amma) | "Un art de rester soi dans le rapport à autrui " (Michel Onfray, Théorie du corps amoureux, pour une érotique solaire) | 2007-2017: 3.811.774 pages vues | Vous cherchez un article ? RDV sur google.fr: écrire ses mots clés suivis de l'opérateur site:electric-ecosystem.com | @ElectricEcosyst | Contact: Olivier Gwrac'h - olivierdanielo (at) gmail.com | Bio: https://sites.google.com/site/olivierdanielo/

Le Figaro tente (à nouveau) de faire croîre que les voitures électriques de Tesla ne sont pas adaptées pour les longs trajets

Publié par Olivier D sur 2 Mai 2017, 14:43pm

En septembre 2014 un journaliste publiait dans le Figaro (groupe Dassault) cet article pourri visant à décrédibiliser la mobilité électrique. Le 2 mai 2017, récidive avec cet article.

Extrait: "L'électrique est encore loin d'offrir la flexibilité du thermique (...) Les choses se gâtent hélas à destination. La recharge sur une prise domestique de 220 V n'assure qu'un gain d'une centaine de kilomètres d'autonomie en une nuit. Et les infrastructures néerlandaises se sont révélées inutilisables pour un automobiliste français: à quand l'Europe de l'électricité ?  Pour maintenir un niveau de charge suffisant, nous avons donc dû utiliser plusieurs fois le superchargeur implanté au siège social de Tesla et situé près de l'aéroport d'Amsterdam, distant de 15 kilomètres de notre lieu de résidence. Assis sur de confortables canapés de cuir, nous avons pu deviser avec des propriétaires hollandais de Tesla en buvant un bon café. Ces militants de l'électrique se sont tous montrés satisfaits de leur véhicule, en majorité des Model S. Pour toujours disposer d'une autonomie suffisante, leur verdict est simple: on recharge en permanence chez soi et on va «biberonner» au superchargeur dès qu'on a un peu de temps. Mais conserver un véhicule thermique au foyer se révèle tout de même rassurant."

La Tesla Model X 70D possède une batterie de 70 KWh permettant d'atteindre 354 km d'autonomie EPA. Une prise domestique simple permet de délivrer 3,5 kW. Si vous arrivez à l'hôtel à 17H et partez le lendemain matin à 9H00, durant les 16 heures de charge lente la batterie aura capturé 56 kWh, soit 80% de sa capacité maximale, permettant de parcourir 283 km. Les superchargeurs Tesla actuels permettent de faire le plein à 80% en 40 minutes. Ceux de la prochaîne génération permettront de capturer 300 kilomètres en 20 minutes.

Comme je le soulignais récemment dans un article mis en ligne sur le média Techniques-ingénieur.fr:
"(...) Les trajets automobiles quotidiens font dans leur grande majorité moins de 300 kilomètres et il est possible de recharger à la maison ou sur le lieu de travail la batterie de la voiture: pas besoin de perdre son temps pour aller faire le plein. L’argument d’un plein d’hydrogène entre 3 et 5 minutes n’a donc aucun intérêt pour ce type d’usage très largement majoritaire. A fortiori s’il faut consommer 15 minutes pour aller à la station hydrogène et de nouveau 15 minutes pour la quitter. Pour les (rares) trajets annuels supérieurs à 300 kilomètres la sécurité routière conseille fortement de faire une pause de 20 minutes toutes les deux heures. Le temps de prendre un café ou une tasse de thé…Mais pas avec l’eau sortant des pots d’échappement des voitures à hydrogène. Une autonomie de 300 kilomètres suffira par conséquent pour réaliser la totalité des trajets en voiture 100% électrique à batterie. Game over."

Dans l'article du Figaro la ligne directrice du lobby pétrolier et de ses alliés de l'industrie thermo-automobile est résumée par cette phrase: "conserver un véhicule thermique au foyer se révèle tout de même rassurant." Il s'agit de faire croire que la voiture électrique n'est pas adaptée pour les longs trajets. D'où les gesticulations communicationnelles autour de l'absurde voiture à hydrogène.

Puanteur fossile.


OD

Archives

Articles récents