Objectif Terre  | Au Nom de la Déesse-Mère

Objectif Terre | Au Nom de la Déesse-Mère

Le blog-notes d'Olivier Daniélo | La crise écologique est une crise de filiation | 2007-2017: 3.811.774 pages vues | Vous cherchez un article ? RDV sur google.fr: écrire ses mots clés suivis de l'opérateur site:electric-ecosystem.com | @ElectricEcosyst | Contact: olivierdanielo (at) gmail.com | Bio: https://sites.google.com/site/olivierdanielo/

Que signifie précisément le mot « solidarité » dans le titre du Ministère de Nicolas Hulot ?

Publié par Olivier D sur 26 Mai 2017, 11:57am

Le phare solaire des Poulains à Belle-île-en-mer, Région Bretagne

Le phare solaire des Poulains à Belle-île-en-mer, Région Bretagne

C’est la question que pose l’éditorialiste Craig Morris dans une tribune publiée le 26 mai 2017 sur le site de référence allemand EnergyTransition et repris par le média australien RenewEconomy. S’agit-il d’une solidarité envers l’industrie nucléaire périclitante ?

Alors qu’AREVA a bénéficié de l’injection de 4,5 milliards d’euros provenant des poches des contribuables français et qu'EDF s'effondre en bourse, « il sera intéressant de voir ce que « solidarité » signifie dans la transition énergétique » en France note, non sans humour, Craig Morris, membre de la fondation Heinrich Böll et co-auteur du livre « Energy Democracy ».

Par exemple, concernant la fermeture de Fessenheim, la plus ancienne centrale nucléaire française, Nicolas Hulot a déclaré qu'« on ne peut imposer cette mutation par la force des choses. Cette transition doit se faire de façon acceptée et acceptable » rappelle Morris, membre de l’équipe rédactionnelle du magazine Renewables International.

En 2003 Nicolas Hulot affirmait que « choisir de renoncer aux EPR, c’est risquer de substituer, aux risques inhérents au nucléaire, une augmentation d’émission de gaz à effet de serre ». C’est à cause de ce genre de raisonnement boiteux que la France a fait naufrage.

« J’assume la défense du nucléaire, car je ne rouvrirai pas des centrales à charbon comme en Allemagne » a déclaré Emmanuel Macron, démontrant que ce dogme infondé continue, 14 ans après, de polluer les esprits. Le 13 avril 2017 La Tribune de Genève a corrigé le candidat à la présidentielle. La Suisse a décidé de sortir du nucléaire.

Techniques de l’ingénieur avait également publié un correctif le 26 mars 2015 lors de déclarations similaires par Maud Fontenoy et Ségolène Royal, déclarations qui avaient suscité l’indignation de Corinne Lepage et du co-Prix-Nobel de la paix Jean Jouzel. Ce climatologue a d’ailleurs quitté le comité scientifique de la Maud Fontenoy Foundation peu de temps après.

Juste avant les élections présidentielles de 2012 et juste après Fukushima Nicolas Hulot avait déclaré: « Je faisais jusque-là partie de ceux qui accordaient une certaine confiance aux arguments des ingénieurs pro-nucléaires ». Faisant référence en particulier à son mentor, l'ingénieur Jean-Marc Jancovici qui estime que l'éolien constitue « un projet romantique inadapté ». Jancovici fait partie du think-tank de la Fondation Nicolas Hulot, fondation dont EDF est l'un des partenaires

« Dans la famille écologiste, certains ne se sont pas privés – c'est un euphémisme – de voir dans cette volte-face une marque d'opportunisme électoral » avait à l'époque remarqué Le Monde. En réponse, Pascal Durand, l'un des piliers de l'équipe de Nicolas Hulot, expliquait ainsi son changement : « Nicolas a été clair. Il a dit que l'accident de Fukushima avait totalement modifié sa vision, lui avait fait apparaître que le nucléaire n'était pas acceptable.»

Comme l’a souligné la Cour des comptes il faut fermer 20 GW de nucléaire en France avant 2025 pour que la Loi soit respectée. Rien n’a été fait entre 2012 et 2017, il faudra donc fermer un peu plus de 2 GW par an entre juin 2017 et 2025. 

Mais dans un article signé du grand reporter Matthieu Pechberty, BFM affirme que « le groupe (EDF) planche sur la prolongation pendant 10 ou 20 ans de l'exploitation des 58 réacteurs nucléaires français. Arrêtés entre 2030 et 2050, ils seront remplacés par une vingtaine de nouveaux EPR. La part du nucléaire dans la production électrique ne sera abaissée à 50% qu'en 2050. » 

Le service-presse d’EDF a déclaré qu’ « EDF dément formellement les rumeurs de presse affirmant l’existence d’un plan secret visant à repousser l’objectif de baisse du poids du nucléaire tel qu'il figure dans la Loi de Transition Energétique. Le Groupe rappelle qu’il souhaite jouer tout son rôle d’acteur engagé dans la transition énergétique dans le cadre de la politique qui sera mise en œuvre par le nouveau Gouvernement ». 

Ancien cadre d’AREVA, le premier ministre Edouard Philippe a voté en tant que député contre les Lois sur la transition énergétique et sur la biodiversité. L’ancien animateur d’Ushuaïa sera « dans ce gouvernement comme un ours polaire au Sahara, totalement perdu, il n'arrivera à rien » a estimé Alexis Corbières, le porte-parole de la France Insoumise. « Une plante verte ».  A l’époque de Ségolène Royal et de son projet de route solaire l'ingénieur australien Dave Jones avait qualifié le Ministère de l’écologie français de « Ministry of Silly Walks » (Ministère des marches folles). Ceci en référence aux Monthy Python Flying Circus. Attention à la marche.

« Une révolution ne vient jamais sans un combat » chante Vienna Teng dans « Drive », en hommage à Elon Musk qui mène une guerre totale contre le lobby Oil & Gas et ses mascarades hydrogènées. Une stratégie inverse de celle qui vise à plaire à tout le monde dans l'espoir de préserver sa popularité.  

Une question demeure entière: où EDF trouvera-t-il les 100 milliards d'euros nécessaires pour son projet de prolonger la durée de vie du parc électro-nucléaire français ?

Ce qui est certain c'est que la France a raté la route des vraies solutions solaires comme le regrette l'ingénieur et artisan du solaire Jean-Louis Gaby dans cette tribune publiée sur le média indépendant Reporterre. « La France produit moins d’électricité solaire que... l’Angleterre ».

Après plusieurs décennies de pluie nucléaire Nicolas Hulot va-t-il vraiment ramener le beau temps ?  « L'espoir est une vertu d'esclaves » estimait le philosophe roumain Emil Michel Cioran.

Olivier Daniélo
(invité en 2011 par l'équipe officielle "François Hollande 2012" à faire partie de leur "comité d'expert énergie")

Que signifie précisément le mot « solidarité » dans le titre du Ministère de Nicolas Hulot ?

Archives

Articles récents