Objectif Terre  | Au Nom de la Déesse-Mère

Objectif Terre | Au Nom de la Déesse-Mère

Le blog-notes d'Olivier Daniélo | Eco-SphèriToile-ité. La crise écologique est une crise de filiation | « Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse (...) Zarathoustra (Sosie d'Abraham) créa cette fatale erreur qu'est la morale ; par conséquent il doit aussi être le premier à reconnaître son erreur » (Friedrich Nietzsche) | « Chaos ne signifie pas désordre » (Ilya Prigoine) | « Mais nous n'avons pas de Père. Varie toute seule nous a mis au monde » (Vari Ma Te Takere, Chant de la création, île Mangaïa) | « Le mariage détruit les familles» (dicton des Mosos du Tibet) | « La solution communiste de ce problème est l’organisation matriarcale, qui est en même temps la forme la plus parfaite de vie en société puisqu’elle libère et unit tout le monde en faisant du corps social lui-même le centre et la garantie de la plus haute liberté individuelle. Le matriarcat ne connaît pas de limites ni de normes, pas de morale ni de contrôle en ce qui concerne la sexualité » (Otto Gross, psychiatre) | Ana Al Haqq | 2007-2017: 3.805.434 pages vues | Vous cherchez un article ? RDV sur google.fr: écrire ses mots clés suivis de l'opérateur site:electric-ecosystem.com | @ElectricEcosyst | Contact: olivierdanielo (at) gmail.com | Bio: https://sites.google.com/site/olivierdanielo/

Axomama, Déesse-Mère du dieu de la pomme de Terre

Publié par Olivier D sur 17 Juillet 2017, 20:42pm

Déesse Oxum / Oshun au Nigéria. Oxumama chez les pré-incas. Sur l'île de Mangaïa Vari (dont le fils est vatea et la fille Tu-metua ( = Tuamotu, Tiamat) est associée au Taro (une plante à bulbe). Auxine, l'horme de croissance végétale.

"Axomama était, dans la mythologie des Incas, la déesse de la pomme de terre. Son nom, qui s'écrit aussi Acsumama ou Ajomama, signifie littéralement « mère de la pomme de terre ». Il est formé sur les mots acsu et mama qui désignent, respectivement, la pomme de terre et la mère en langue quechua. Axomama était la fille de Pachamama, déesse de la terre (ou du monde), tandis que d'autres déesses présidaient aux récoltes des cultures traditionnelles des Incas, par exemple : Saramama, déesse du maïs, Cocamama, déesse de la coca, Quinuamama, déesse du quinoa2[réf. à confirmer]... On a retrouvé des représentations personnifiées d'Axomama, sous forme de vases de cérémonie en terre cuite provenant de la culture Moche datant du début de notre ère"

Axiome.

Axomama, Déesse-Mère du dieu de la pomme de Terre

Axomama et la cérémonie de la pluie.
Au sud du Pérou, dans la ville de Cuzco, la plantation de papas (pommes de terre), faisait l’objet d’une cérémonie rituelle. Les grands prêtres du Temple du soleil ordonnaient sa plantation au commencement de la saison des pluies. La culture était bien rodée, les hommes creusaient le sol avec la chaquitaclla (outil agricole en forme de bâton fouisseur dont le manche en bois se termine par un tranchant et dispose d’un repose-pied en bois) tandis que les femmes plantaient les semences. Au cours d’une cérémonie annuelle qui regroupait toute la population, les Incas, pour s’attirer la bienveillance d’Axomama et fêter l’arrivée de la pluie, donnaient en offrandes des lamas. Les papas, étaient ensuite récoltées en juin.

http://recette-pomme-de-terre.com/actus-pommes-de-terre/la-pomme-de-terre-sa-d%C3%A9esse

Archives

Articles récents