Objectif Terre  | Au Nom de la Déesse-Mère

Objectif Terre | Au Nom de la Déesse-Mère

Le blog-notes d'Olivier Daniélo | La crise écologique est une crise de filiation | 2007-2017: 3.811.774 pages vues | Vous cherchez un article ? RDV sur google.fr: écrire ses mots clés suivis de l'opérateur site:electric-ecosystem.com | @ElectricEcosyst | Contact: olivierdanielo (at) gmail.com | Bio: https://sites.google.com/site/olivierdanielo/

Marie et Anne, Marianne. L'arbre de la connaissance

Publié par Olivier D sur 9 Juillet 2017, 14:42pm

HunahpuHunahpu

Hunahpu

Djan'Ggawul (aborigènes d'Australie) = Gina'Abul (Sumérien) = Kon'Golo (cuvette congolaise. Kon'Golo = Jon Gawolo) = Yvan Kupala (Slaves) = Yom Kippour (Hébreux) = Aïd al Kebir (Arabes) = Yuan Qi (Taoïsme). Gebur-ts-tag, Avor-ton.

Kon = Kwon = Cohen = Keben = Kahena = la Femme
Gebur = qui enfante.

Djan'Ggawul (aborigènes d'Australie) = Gina'Abul (Sumérien) = Kon'Golo (cuvette congolaise) 

Dans la mythologie de l'île Mangaia (îles Cook) la Déesse-Mère Vari (l'esprit saint logé au coeur de la noix de coco)  a formé / fabriqué la déesse Papa à partir de la chair de sa hanche droite. Papa signifie mère dans de nombreuses langues (page 470). Papeete. 
 

Les paps of Anu sont les seins / monts (paps) de la Déesse Anu en Irlande. Une petite pépé. Baby, babe, bébé appartiennent à la même famille. Bau est la Déesse sumérienne de la médecine (page 28). Le Bao-bab. Bau-en signifie construire / édifier en allemand. To bow, courber, s'arquer, s'incliner en anglais, prendre la forme embryonnaire de la Déesse-Mère.

"L’araignée se nomme li.bôbôl en bassa. Le même terme -bôbôl désigne l’étendue céleste, la voûte étoilée. En bassa, li.bol désigne l’oracle, le lieu de consultation du Ngambi, l’araignée divinatrice. Le bassa bol « pratiquer l’art divinatoire » ou « moyen grâce auquel on pratique l’art divinatoire » donne le verbe bôlha « faire pratiquer l’art divinatoire », homonyme de bôlha « faire pourrir quelque chose ». (Source) Libobol, Libellule. Lyubov = amour en russe. Lluvia = pluie en espagnol. Bobol, la tour (tower, toile) de Babel.

En Bretagne Anne est la mère de Marie ( = Vari). Immaculée conception. An signifie ciel en sumérien. Ane dérive de Kane, Kiné, Gyno = Femme qui engendre. Gana = amour (page 55) On retrouve cette racine étymologique dans toutes les langues du monde. Ar Mari-Kana, Armoricain. 

Chez les aborigènes d'Australie la Déesse-Mère s'appelle Kuna-pipi ( = Guna-bibi, page 4). Elle est équivalente aux deux soeurs de la mythologie wawalag (page 242) et peut aussi se manifester sous la forme d'un serpent arc-en-ciel (Yul-ungul) de sexe féminin ou masculin. Kunapipi est équivalente à  Djan-ggawul = Kon-golo (Jon-Gwolo, le serpent arc-en-ciel de la cuvette congolaise)= Yvan Kupala = Jun-gle = Ja-squier (Ja-chère). ggawul < awul, abul, apple, aful, afer. "The eternally pregnant Djang-gwul (Djang-gau, Djunk-gao) sisters are a dual manifestation of the Fertility Mother. The cycle begins with an evocative description of the two women, their brother and a companion, Bralbral, paddling along, following the path of the morning star which guides them in their journey from Bralga, the dua island home of the dead." (Source) Virgo paritura. Gawul > Gaël, Goélette, Gabarre, Gabelle, Gaule. ? "Bralga" = Virgo, Aral, Arallu babylonien, Amenti égyptien.

Djan-(gga)wul, wul(gga) => Jenni-Fer. Jenni-fer, Anna-belle, Gueniè-vre, Ne-fer-titi (Néfer, "belle"), Nénu-far,
Coni-fère, Uni-vers, Gnou-f ("le ciel est ma prison"). Oun'Nefer. Ne-fer = zéro (Source). Ne-her, Nihili-sme, Nil, Nul. Arche de Ge-nau ("exact" en allemand), k-now (connaître en anglais), Ke-navo ("aurevoir en breton), oki-nawa, Noé, Nout, Nave, Navire. Nou-fi = zéro en copte. Novo, neuf. Nu-be = nu(w)a-ge en espagnol (d'où coule la pluie), Nuvo-la en italien, Nuée. "A l'aube je suis la brume matinale, le soir je suis la pluie qui tombe". Ni-bar = sein (d'où coule le lait). Ni-pple = mamelle en anglais. bar, pple, pil-vi (finnois), pil-v (estonien), pel-vis, pillo-w. Bulut en turc et en ouzbek. Nubile, Nubere = voiler ("prendre le voile", une tradition romaine pour le mariage). Na-poli (Na-woli, no-ël, ne-w, ville-neuve; car-naval). Voir Naples et mourir.  Pluie, Pili, Bière, Boire. La Vilaine.

Râ est appelé Neb Nehehe « Seigneur de l’Éternité ». Nubie. Nabta playa. Nabatéen. Nabu'cho-donosor. 

Kuna-pipi est un mot étymologiquement très proche d'Anu-bis (Egypte),  d'Hunah-pu (Mayas) et d'Hanni-bal. Hunah-pu signifie "qui utilise la sarbacane". 

Kno-ssos, Gno-se, Génè-seConnai-ssance. La divinité Peule Gueno, éternité = ngenu (source)
Né-fer = belle. "Nefer Neter", beauté divine (Source). Netcher, Nature, Nejer, Niger. "Nigra sum formosa".   Ne-feri = ne-peri = na-varre = na-val.
 " Je suis entré en Népri ; les produits sont sortis quand je mourus… ; les mouches ont tiré profit des chairs véreuses… Je vis et je meurs, (car) je suis Osiris. Je suis sorti de toi, je suis entré en toi, j'ai grossi en toi, j'ai poussé en toi. Je suis tombé sur mon côté, (de sorte que) les dieux vivent de moi. Je vis et je pousse en Népri…Je recouvre Geb (la terre) Je vis, je meurs, je suis le blé, je ne suis pas anéanti.… "  (Source)  

Canni-bale, "qui se mange (bale, vore) le con (canni)" (serpent qui se mord la queue; ouro-boros, kouro-voros, qui se mange le cul). Huna-pu signifie "qui utilise une sarba-cane".  Scandinavie: "une tradition répandue consistait à boire le sperme au moyen d'autofellations, afin de « sauvegarder la semence », rituel appelé sauna-solmu. De même, les femmes auraient consommé leur mahla à l'aide d'une paille." (Source et source et source). La paille (pili-er, bière, boire) est équivalente à la sarbacane, au calumet (saber-cane, saber = savoir, l'arbre de la connaissance). Taoïsme: "boire à la fontaine de Jade" (玉泉 yùquán) = obtenir l’essence Yīn d’une femme au cours de l’acte sexuel. (Source, page 13)

Le Sauna Solmu est strictement équivalent au Yoga Nidra'Sana. Solmu = Salomon = Shalom = Salam. Se replier sur soi-même pour lècher son propre sexe et boire sa propre semence (écologie circulaire) conduit à la formation de l'arbre de la connaissance (du soi) ainsi qu'à l'apaisement (Shalom = paix. Connai-, Cuni)

Pipil, Paille, Kuna-Pipi. La proue est l'avant du bateau. Le sexe féminin est un canoé (kuna), un canot ("Ma vulve, la corne, La Barque des Cieux", source) et le clitoris est la tête du navire, la tour de Babel, la proue, la bru.  Pili, philo, aimer.  Pipi, piwi, power, puissance.

Pipi, People, Peuplier, Babel, Papel (papier). Des feuilles (feuille = peuille) pour fabriquer un joint (un "pilier") et fumer.  Cane-bière, Canna-bis, Cano-pée. Ana-belle.

Kuna-pipi > Kuna-piri > Kun-biri, Ku-bera (Inde), Ku-pala (Slaves), Ki-ppour (hébreux), ke-bir (arabes)
Khe-pri (le soleil en devenir), Hes-péri-des, es-prit,
Can-berra, Quim-per, Kam-pala.

Ouroboros

Ouroboros

Déesse-Mère kurde Shamaran
Déesse-Mère kurde Shamaran

Déesse-Mère kurde Shamaran

Déesse-Mèrte, ChineDéesse-Mèrte, Chine

Déesse-Mèrte, Chine

"Des Femmes munies d'un pénis signifie qu'elles utilisent leur propre sexualité, à l'image des clitoris que les djang-gawul auraient pu plier pour se les introduire dans le vagin. Des pénis munis d'une vulve signifient que les hommes se réservent le monopole de l'utilisation de l'utérus des Femmes" (page 248)

Immaculée conception.

EgypteEgypte

Egypte

«Le « Mevungu » chez les Beti et le « Ko’o » (l’escargot) chez les Bassa étaient des rites qui comprenaient des attouchements entre femmes ayant un caractère hautement homosexuel. D’après ses adeptes, le mevungu était présenté comme la « célébration du clitoris et de la puissance féminine ». Ce rite exclusivement féminin « comportait des danses qui parfois auraient mimé le coït et dans lesquelles les initiées ménopausées auraient joué le rôle masculin ».»

http://www.contre-info.com/afrique-quand-lhomosexualite-etait-rituelle

"Femme bison blanc" (Déesse-mère, esprit saint) apportant le calumet, la sarbacane"Femme bison blanc" (Déesse-mère, esprit saint) apportant le calumet, la sarbacane"Femme bison blanc" (Déesse-mère, esprit saint) apportant le calumet, la sarbacane

"Femme bison blanc" (Déesse-mère, esprit saint) apportant le calumet, la sarbacane

Marie et Anne, Marianne. L'arbre de la connaissanceMarie et Anne, Marianne. L'arbre de la connaissanceMarie et Anne, Marianne. L'arbre de la connaissance

Les jumeaux Ixbalanque (« Jeune Jaguar du soleil ») et Hunahpu (« Utilisant une sarbacane ») sont les fils de Hun Hunahpu (jumeau lui aussi de Vucub Hunahpu, et tous deux décapités dans le monde souterrain des Mayas par les Dieux de Xibalba) et d’une jeune princesse Xibalbienne : Xmucane (La Dame Sang).
La femme trouve la tête décapitée de Hun Hunahpu, la caresse mais se fait cracher dessus par celle-ci, elle tombe alors enceinte et est exilée sur Terre par les autres Xibalbien. Elle accouche sur Terre et en grandissant les jumeaux se révèlent alors être des grands joueurs de balle, tireurs à la sarbacane et escrocs.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hunahpu_et_Ixbalanque

Hathor, sycomore

Hathor, sycomore

NB - Walbiri gadjari , équivalent à Kunapipi (page 4). Kadjari = Quetzal'coatl = Quésa'co = Gued(z)el = Gazouil, oiseau. Walbiri =  kwal-biri = Kowal = Coatl = Colibri, Couleuvre, Cobra.
Cadu'cée > Kad'cée, quet'zal. Cadix. Qodesh, Godess. Cauda-l, queue. Goat, bouc. Zal = Sar = Soleil. Caout'chouc. Sugaar, Suggu, Sahel, Soul. Ghéthary. Guide-Zéro.

Mamandabari Gadjari (Source). Mamanda-bari = (m)Amenti égyptien = Amandrea basque.
Kili'man-gdjaro, Car'men, Ger'main, Ger'minai-son, chêne Ker'mes. gadjaro, soeur, sar, cercle.
Temple de Khajura-ho
 

Archives

Articles récents