Objectif Terre  | Au Nom de la Déesse-Mère

Objectif Terre | Au Nom de la Déesse-Mère

Le blog-notes d'Olivier Daniélo | Eco-SphèriToile-ité. La crise écologique est une crise de filiation | « Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse (...) Zarathoustra (Sosie d'Abraham) créa cette fatale erreur qu'est la morale ; par conséquent il doit aussi être le premier à reconnaître son erreur » (Friedrich Nietzsche) | « Chaos ne signifie pas désordre » (Ilya Prigoine) | « Mais nous n'avons pas de Père. Varie toute seule nous a mis au monde » (Vari Ma Te Takere, Chant de la création, île Mangaïa) | « Le mariage détruit les familles» (dicton des Mosos du Tibet) | « La solution communiste de ce problème est l’organisation matriarcale, qui est en même temps la forme la plus parfaite de vie en société puisqu’elle libère et unit tout le monde en faisant du corps social lui-même le centre et la garantie de la plus haute liberté individuelle. Le matriarcat ne connaît pas de limites ni de normes, pas de morale ni de contrôle en ce qui concerne la sexualité » (Otto Gross, psychiatre) | Ana Al Haqq | 2007-2017: 3.805.434 pages vues | Vous cherchez un article ? RDV sur google.fr: écrire ses mots clés suivis de l'opérateur site:electric-ecosystem.com | @ElectricEcosyst | Contact: olivierdanielo (at) gmail.com | Bio: https://sites.google.com/site/olivierdanielo/

Moringa oleifera

Moringa oleifera (=Saijan, =Moringa pterygosperma)

http://www.moringanews.org
http://www.santedev.org/apef/moringa2.htm


 

Le Moringa est un arbre tropical à usages multiples, résistant à la sécheresse et à croissance rapide. Le Moringa suscite un intérêt international grandissant auprès des ONG, des chercheurs et du secteur privé, en tant que: complément nutritionnel, floculant pour le traitement des eaux, huile cosmétique, légume, fourrage.

Les feuilles et gousses du Moringa Oleifera sont d’une valeur nutritive extrêmement importante pour les personnes de tous les âges. Pour les enfants de 1 à 3 ans, une consommation de 100g de feuilles fraîches procure à peu près à 50% des besoins journaliers en calcium, fer, protéines et un tiers des besoins en potassium et des acides aminés essentiels. Elles ont aussi une haute teneur en complexe B et en cuivre. 20 grammes de feuilles fraîches du Moringa suffisent à eux seuls pour couvrir les besoins journaliers de l’enfant en vitamines A et C.

Pour les femmes en état de grossesse ou qui allaitent les feuilles du Moringa peuvent jouer un grand rôle dans la santé de la mère et du fœtus ainsi que du nourrisson.
Il est intéressant d’ajouter des feuilles de Moringa à l’alimentation des enfants malnutris. La grande teneur en fer, protéine, cuivre, en diverse vitamines et acides aminés essentiels des feuilles du Moringa, font d’elles un complément nutritionnel bien indiqué.

On peut facilement préparer une farine de feuilles en les séchant, les pilant, puis en les tamisant. Cependant, il faut sécher les feuilles à l’abri du soleil (à l’intérieur de la maison de préférence), car la vitamine A est détruite par les rayons solaires. La poudre, aussi, doit être conservée à l’abri du soleil ; de préférence dans un récipient en plastique bien fermé. Il est estimé que les feuilles conserveront entre 50 et 70% de leur teneur en vitamine A si elles sont séchées à l’abri du soleil, et seulement 20 à 40% si elles sont séchées au soleil.

Le rajout de quelques cuillerées de poudre à une sauce n’aura pas un grand effet sur le goût de la sauce. De cette manière, toute les sauces apporteront une bonne nutrition à la famille. On pourrait aussi ajouter une cuillerée de poudre à la bouillie de l’enfant. Pour un enfant de 1 à 3 ans, une cuillerée (pleine) qui contient 8 grammes de poudre satisfera 14% de ses besoins en protéines, 40% de ses besoins en calcium , 23% de ses besoins en fer et presque en vitamine A.

Si un enfant de 1 à 3 ans consomme une cuillerée de cette poudre trois fois par jour, il bénéficiera d’un important apport nutritionnel et d’une bonne protection contre la malnutrition et certaines maladies.
Pendant la grossesse et les mois d’allaitement, la femme est très vulnérable aux carences nutritionnelles. Si, pendant ce temps, elle consomme six cuillerées de poudre de feuilles par jour, elle bénéficiera aussi d’un important apport nutritionnel et d’une bonne couverture sanitaire.

 

Archives

Articles récents